Lettre de motivation : 4 règles pour réussir une candidature spontanée

Dans une candidature spontanée tout se joue dans les premières lignes. L’objectif est de susciter l’intérêt immédiat du recruteur. Voici donc quelques règles à savoir afin de construire une lettre efficace.

Le principe est globalement le même que pour une candidature classique en réponse à une annonce. Il est cependant encore plus important d’accrocher l’attention du recruteur. Elle devra être encore plus personnalisée et tu devras t’adresser à une personne en particulier.

Règle 1. Un message clair

Tu auras recherché dans la presse, un article qui parle de l’entreprise, afin de mettre en avant le fait que celle-ci t’intéresse. Commence donc ta lettre par une accroche ciblée et adapte-la à toi.

Règle 2. Susciter l’intérêt

Renseigne-toi au préalable sur l’entreprise pour repérer des termes qu’elle pourrait utiliser, voire des postes connus et reconnus dans l’entreprise, cela aidera ta candidature à franchir le premier regard du recruteur. Tu pourras dans ce cas utiliser la première personne, car tu t’adresses à l’entreprise avec des mots qui font référence à son besoin.

Règle 3. Créer un lien

Attention à éviter le piège de trop se justifier dans une candidature. La personne qui va recevoir ta candidature va se poser deux questions : “Qui est-elle/il ? Pourquoi avoir choisi ce poste, cette entreprise ? Le principe sera donc de créer un lien entre le recruteur et toi. Ce lien peut être une rencontre sur un forum, un contact téléphonique ou mail, une recommandation inversée, montrer que tu t’es informé sur l’entreprise…

Le succès de ta candidature dépendra pour une bonne part de la personnalité du recruteur et de la méthode qu’il a choisi d’adopter. L’essentiel est de se retrouver dans l’une ou l’autre méthode, mais de créer une accroche assez attractive, et finalement attirer l’attention pour décrocher un rendez-vous !

Règle 4. Trouver le « petit plus » qui fera la différence

Intéresse toujours les employeurs, quelle que soit leur taille, par un élément qui les concerne et qui n’est pas si difficile à trouver. Dans la plupart des cas, les candidats se contentent de reprendre ce qu’il y a dans leur CV, alors que cela doit être finalement complémentaire. Il faut y ajouter des éléments liés à l’analyse que l’on a pu faire de l’entreprise, à la perception que l’on en a. Cela permettra de ce fait de la rendre plus originale et adaptée à ta personnalité.

Nos offres d'emploi