Norauto : un engagement fort en faveur de ses collaborateurs en situation de handicap ! - Norauto recrute : Norauto recrute

Norauto : un engagement fort en faveur de ses collaborateurs en situation de handicap !

page visuel

Depuis 2004, Norauto s’engage en faveur des salariés en situation de handicap. Après avoir créé un poste de chargée de mission Handicap puis s’être officiellement engagé en faveur de l’emploi des personnes handicapées avec la signature d’une Convention nationale avec l’AGEFIPH en 2005, l’entreprise en est route pour son 5ème accord en faveur de l’emploi des personnes handicapées. L’entreprise continue de se mobiliser à travers la sensibilisation, l’embauche ou le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Explications avec Camille Knight, chargée de mission Handicap chez Norauto.

Quelle est la politique de Norauto en faveur des personnes en situation de handicap ?
Chez Norauto, près de 200 personnes parmi nos 6 500 collaborateurs sont en situation de handicap. Le handicap touche tous nos métiers : au sein des services supports, en magasin ou en atelier. A travers nos accords, nous nous engageons sur le recrutement, le maintien dans l’emploi de nos collaborateurs reconnus en situation de handicap et également par nos actions de sensibilisation et d’information. La Mission Handicap travaille main dans la main et en transversalité avec toutes les personnes susceptibles de favoriser et mettre en place ses engagements : les directeurs de centre Norauto, les chargés de recrutement et les responsables de développement des hommes, etc.

Quels sont les objectifs de Norauto en matière de handicap ?
Aujourd’hui, notre taux d’emploi de travailleurs handicapés est de 4,3 %. Nous nous situons au-dessus de la moyenne nationale mais nous avons encore du chemin pour atteindre le taux de 6% .

Nous sommes convaincus que de nombreux collaborateurs ne s’engagent pas dans les démarches de reconnaissance malgré les nombreuses aides que cela pourraient leur apporter. Nous devons renforcer nos actions et lever les freins qui subsistent afin de convaincre encore plus nos collaborateurs que seule la compétence fait la différence.

Quels types d’actions mettez-vous en place ?
Les enjeux de sensibilisation et de communication sont importants pour nos collaborateurs : ceux reconnus travailleurs handicapés bien entendu mais également ceux qui pourraient être concernés et nos Managers.. Il y a de gros enjeux de mobilisation sur le sujet puisqu’une bonne connaissance du Handicap aura des impacts positifs sur tous les axes de notre politique Handicap. A ce titre, une tournée en France est prévue dès 2019 pour former et sensibiliser nos directrices et directeurs de centre au handicap et un e-learning pour tous les managers sera mis en place. Nous voulons aller plus loin que le simple aspect législatif, INFORMER est vraiment essentiel. Nous savons que les campagnes de sensibilisation ont des répercussions fortes : à titre d’exemple, la dernière campagne de sensibilisation de 2017 a généré 47 reconnaissances en qualité de travailleur handicapé.

Nos actions en matière de maintien dans l’emploi avec les aménagements de postes sont de plus en plus nombreuses, ce qui est un bon signe : Nos collaborateurs sont de mieux en mieux informés et ils font la demande. Cette année, les aménagements les plus courants ont été l’équipement de sièges ergonomiques, des soutiens au port de charge, des équipements informatiques…Des Interprètes en langage des signes interviennent également pour des collaborateurs sourds et muets. Le maintien dans l’emploi représente 60% du budget de la Mission Handicap.

Nos offres d'emploi